En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Blogs 16 - 25 de 1332

Pizza ou pâtes : le match minceur !
Posté le 5-mars-2018

Vous raffolez de la cuisine italienne, vous sortez et le rendez-vous est pris dans une pizzeria : comment pouvez vous gérer votre programme minceur dans cette situation ? Quel est le meilleur choix ? Regardons la carte de plus près.

La pizza :
Pâte à pain avec plus ou moins d'huile, base crème ou sauce tomate, fromage(s), protéines et plus ou moins de légumes (plutôt moins on l'avoue) elle semble le choix le moins approprié surtout au vu des portions servies et des garnitures pouvant faire allègrement grimper la note calorique telles les 4 fromages, raclette, merguez...

Les pâtes :
Une assiette généreuse de pâtes de toute forme, rassasiante mais attention au choix de la sauce ! La véritable carbonara accuse à elle seule près de 300 kcal les 90 g, contre 180 kcal pour la bolognaise. De même si vous penser vous mettre au vert avec un pesto, votre plat sera exclusivement composé de glucides et lipides (graisses) avec un apport trop faible en protéines, pourtant indspensables pour une
bonne satiété.

Pizza : 0 Pâtes : 1

Les quantités proposées et le fromage que vous ne pouvez pas doser me fait préférer les pâtes à la pizza ! Cependant pour vous faire plaisir, les deux peuvent toujours être intégrés dans votre programme, voici mes conseils :
=> Commencez le repas par une petite salade en entrée, histoire d'absorber quelques fibres et de favoriser la satiété. Pour rappel, la plupart des légumes sont consommables à volonté !
=> Vaut mieux privilégier les pizzas à pâte fine. Misez sur les garnitures avec des protéines maigres tels que le poulet,le jambon blanc et si possible vous limiter à 1 petite pizza ou demi portion (200 g environ), préférer également les 4 saisons, régina, reine ou campionne.
=> Pour les pâtes, préférez une sauce à base de tomates et protéines (bolognaise, thon etc), de même que les pizzas 4 fromages, les sauces au bleu, gorgonzola sont de petites bombes caloriques. Si vous les préparez maison, les pâtes au blé complet voire intégral sont un bon choix. Préférez accompagner d'une juste quantité de parmesan (20 g), qui est en plus l'un des fromages les plus riches en calcium.

A l'autre repas de la journée sans vous restreindre à suivre un menu de rattrapage, vous pourrez faire un repas simple avec une crudité au vinaigre ou jus de citron, une protéines au choix, une poriton de légumes cuits sans MG à satiété ou un potage sans féculent ni MG, un laitage et plus ou moins 1 portion de fruit suivant le niveau calorique que vous suivez. 

Régalez-vous !


La monodiète et le jeûne, quelle différence ?
Posté le 26-fevrier-2018

La monodiète et le jeûne peuvent porter à confusion. De nombreuses personnes confondent l'un et l'autre... Il est donc important de rappeler la différence entre les deux.

La monodiète consiste à manger le même aliment sur 2 à 3 jours, en plus d’une hydratation. Il s’agit d’une base d’un fruit OU d’un légume le plus souvent la pomme, l’ananas, la carotte, le raisin... parfois même un féculent comme le riz. Le but vanté est une mise au repos du système digestif et donc un effet détox. Doit-on en attendre un effet réel sur le poids ? Pas nécessairement selon l’aliment choisi et les quantités consommées. Cette formule ne doit jamais être effectuée sur une trop longue durée de par son caractère très déséquilibré. Bien sûr ce modèle est totalement déconseillé aux personnes diabétiques.

Le jeûne est lié à une privation de nourriture, hors boissons non sucrées. Si nous déconseillons cette formule sur une longue durée, le jeûne intermittent d’une durée de 16 à 20 h (nuit comprise) tel que proposé de façon ponctuelle dans le cadre de notre programme présente de nombreux intérêts. Contrairement à la monodiète, Cette pratique semble en effet aider à mobiliser les graisses corporelles et fonctionne donc directement comme un accélérateur de perte de poids. Les repas du reste de la journée restent équilibrés et de ce fait on évite les carences et déséquilibres. Le caractère ponctuel de ce type de pratique reste de mise et cela impose d’être dans un bon état de santé !

Pour tous les détails, rendez-vous dans notre fiche pratique « Mon joker minceur : le jeûne de 16 heures intermittent ».


Le régime citron et autres régimes farfelus
Posté le 19-fevrier-2018

Bonjour,

Parlons aujourd'hui des slogans alléchants vous promettant avec le régime Citron, raisins, détox etc des pertes de poids de 2 kilos en 7 jours, 3 à 4 kilos en 15... Ayez un regard critique !

Prenons l'exemple du citron, on le dit diurétique, reminéralisant, antibactérien et même détox, le citron semble avoir tout bon ! Et on voit fleurir ces deux dernières années des régimes dits "citron".

QUESACO ?
Il s’agit de boire son jus, additionné de poivre de Cayenne et de sirop d’érable comme dans la Lemon Diet prônée par les stars américaines mais aussi de l'ajouter dans vos menus légers  sous toutes ses formes : en infusion, mais aussi en zeste dans un yaourt, dans une vinaigrette maison et même confit dans un couscous...

Cependant, le citron n'est pas un aliment minceur miracle ! Son jus ne migre pas de votre estomac vers le tissus gras pour ainsi en éliminer une partie, ce serait trop beau ! Et on doute fortement de l'ajout de sirop d'érable contenant 68% de glucides (sucres)...

Toutefois, le citron est un fruit peu sucré et riche en vitamine C. Vous pouvez donc l'intégrer dans votre consommation, notamment en assaisonnement ou encore pour parfumer l'eau avec un apport calorique négligeable.

Notez bien que chaque début d'année et printemps apportent son lot de régimes farfelus aux promesses alléchantes qui n'ont malheureusement aucune vertu éducative. C’est pour cette raison que nous avons choisi de vous proposer avec Savoir Maigrir plus qu’un régime, un rééquilibrage alimentaire et les clés pour perdre du poids à un rythme raisonnable, tout en conservant le plaisir de manger et en vous donnant les cartes en main pour réussir à prendre de bons réflexes pour la suite !


Ma recette de pâte à crêpes pour mardi gras
Posté le 13-fevrier-2018

Bonjour,

Voici une recette indétrônable qui régale toujours petits et grands et se décline de mille et une façons. Crêpe au jambon et aux champignons, crêpe à la viande hachée et sauce tomate ou encore en version sucrée. Comptez une crêpe par personne à garnir au choix avec : 1 CàC de nutella, 1 CàS de miel, 1 CàS de confiture, 1 compote de fruits sans sucres ajoutés, 15 g de chocolat fondu ou 20 g de sucre à la place d'un fruit.

Pâte à crêpes


Ingrédients pour 4 crêpes :
1 oeuf
150 ml de lait écrémé (demi-écrémé à 1600 kcal)
25 g de farine
25 g de fécule de maïs
1 pincée de sel

Marche à suivre :
Dans un saladier, verser la farine et la fécule tamisées, ajouter le sel puis creuser un puits.
Casser l'oeuf au milieu du puits et le battre en omelette.
Verser la moitié du lait au centre du puits. Mélanger le liquide avec la farine/fécule au fur et à mesure, en complétant petit à petit le lait jusqu'à l'obtention d'une pâte bien lisse légèrement épaisse.
Faire chauffer la crêpière à feu vif et passer un essui-tout imbibé d'un peu d'huile. Une fois la crêpière bien chaude y verser une petite louche de pâte en l'étalant sur toute la crêpière. Recommencer l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.
Déguster bien chaudes !

Et vous, pensez-vous manger des crêpes pour mardi gras ?


Découvrez mon dernier livre : Maigrir en bonne santé
Posté le 12-fevrier-2018

Les sucres ou glucides sont des éléments indispensables à la vie et notamment à nos cellules glucoses-dépendantes que sont principalement celles du cerveau

Pour autant notre société est dans l'excès depuis de nombreuses années avec une profusion de produits de plus en plus sucrés en rayon et même des ajouts de sucre insoupçonnées dans de nombreuses préparations industrielles salées.

D'autre part d'un point de vue psychologique, le sucre dès l'enfance est souvent associé à une notion de récompense.

Aussi, j'ai décidé de vous proposer à travers mon nouveau livre Maigrir en bonne santé, une manière de vous désintoxiquer du sucre ! Cela ne veut pas dire que nous allons les supprimer à 100 %, mais nous allons les limiter et faire des choix alimentaires astucieux.

A côté de cela, les matières grasses habillement sélectionnées et trop souvent diabolisées sont remises à l’honneur.

Cette méthode vous aidera non seulement à vous déshabituer de votre appétence trop importante pour le sucré mais également à booster votre perte de poids et vous sentir plus en forme. 

Et pour vous membres privilégiés du programme, je prépare avec mon équipe une fiche pratique que vous pourrez découvrir prochainement.

Pour commander le livre CLIQUEZ ICI !

A bientôt !


Blogs 16 - 25 de 1332

Votre bilan minceur (env. 2 min)

Je suis
un homme
une femme
Je mesure
cm
Je pèse
kg
Je voudrais peser
kg
J'ai
ans




Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Suivez toute l'actualité de Jean-Michel Cohen sur Instagram

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter