En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Blogs 11 - 20 de 1307

Les féculents ne font pas grossir !
Posté le 8-novembre-2017

Les idées reçues ont la dent dure et je lis encore très souvent que vous préférez supprimer les féculents ou que vous vous intérrogez sur la consommation de féculent au dîner, avant de dormir...

On classe dans la famille des féculents : le pain et tous les produits de panification (biscottes, pain grillé…), les céréales ou féculent céréaliers (riz, blé, orge, avoine, seigle…), les légumineuses ou légumes secs (lentilles, fèves, pois chiches, haricots secs…). Attention les viennoiseries ne sont pas classées ici, il s'agit bien de produits sucrés plaisirs !

Pourquoi ils sont importants ?
Ils nous apportent ce qu’on appelle des «glucides complexes» qui contrairement aux glucides simples des aliments sucrés (sucre, boissons sucrées, confiseries, pâtisseries, desserts lactés, etc.) fournissent une énergie que le corps est capable d’utiliser progressivement. Ils sont aussi vecteurs de fibres, vitamines et minéraux dont votre organisme a besoin. Dans le cadre d'une alimentation équilibré ils devront être présents à chaque repas pour une alimentation variée et complète.

Sachez aussi que 30 g de pain complet par exemple apporte 70 kcal, 100g de pâtes ou riz cuit 100 kcal. En comparaison 10 g de beurre apporte également entre 70 et 80 kcal, 1 portion de viande poisson ou 2 oeufs 150 kcal, vous ne cherchez pourtant pas à les supprimer ? Ces croyances sont donc à éliminée.

Les féculents ne sont donc pas à supprimer, simplement à consommer en juste quantité. 

Dans le cadre de votre programme Savoir Maigrir, je les ai juste dosés suivant le plan calorique suivi :
A 1600 Kcal vous en trouverez : 60 g de pain le matin, 150 g de féculents cuits à l'un des deux repas principaux et 30 g de pain à l'autre repas.
A 1400 kcal vous en trouverez : 30 g de pain le matin, 100 g de féculents cuits à l'un des deux repas principaux et 15 g de pain à l'autre repas.
A 1200 kcal vous en trouverez : 30 g de pain le matin et 100 g de féculents cuits à l'un des deux repas principaux.

Prenez de meilleures habitudes alimentaires, c'est la clef de votre réussite.


Que manger au fast-food quand on est au régime ?
Posté le 30-octobre-2017

Les fast-foods ont mauvaise presse, et pour cause ! Ils séduisent avec dans un même repas une association de produits plaisirs, gras et sucrés, que l’on sait assez addictifs. Pour autant doit-on les bannir ? NON !

Fast food

Ils font désormais partie de notre paysage alimentaire et s’il est déconseillé d’y manger trop régulièrement, il est tout à fait possible d’intégrer un repas au fastfood de temps en temps en faisant les bons choix ! De plus, de nombreux efforts ont été faits ces dernières années afin d’y proposer plus de légumes, de fruits...

Quelques réflexes :
- On évite les menus maxi/méga... une formule classique est déjà suffisante.
- On privilégie de l’eau ou une boisson light, OU une boisson sucrée, mais alors pas de dessert.
- Si l’on choisit les frites, une petite portion suffit.
- La salade n’est pas toujours le meilleur choix, mais si c’est votre choix, n’utilisez pas toute la dose de sauce. De même préférez 1 dose de ketchup et non les sauces base mayonnaise ou sauce frites.

Pour vous aider dans le programme, vous trouverez dans nos FICHES PRATIQUES : Suggestions de repas express, différentes formules de repas au fastfood. Pensez à les consulter et surtout adaptez-bien l’autre repas de la journée selon nos suggestions.

Par exemple :
Chez McDonald's®
- 1 hamburger OU 1 croque McDo® OU 1 boîte de 6 chicken McNuggets® avec ketchup
- 1 Deluxe potatoes® moyenne
- 1 p'tites tomates®
- 2 fruits à croquer®
- 1 bouteille d'eau ou 1 soda light/zéro
OU
- 1 salade caesar® avec 1/2 sachet de sauce
- 2 Fruits à croquer®
- 1 bouteille d'eau ou 1 soda light/zéro
OU chez Quick®
- 1 cheeseburger
- 1 salade mixte® + 1/2 sachet de vinaigrette
- 1 yaourt à la fraise OU 1 yaourt à boire OU 1 cornet glacé OU 2 gourdes de compote
- 1 bouteille d'eau ou 1 soda light/zéro


7 astuces pour choisir le thon et les poissons en conserve
Posté le 23-octobre-2017

Il s’agit généralement de poissons gras ou semi-gras, principalement thons, sardines et maquereaux, mais également saumon ou hareng cuits, mis en boîte au naturel, avec de l’huile ou une marinade. Ces produits présentent un double intérêt : ils se conservent longtemps et permettent, à peu de frais, de consommer des protéines animales avec de bonnes graisses, notamment des acides gras oméga-3.

COMMENT LES CHOISIR ?

Nature ou au naturel ! Pour être sûr de ne pas faire de faux pas.
Les poissons à l’huile sont certes beaucoup plus gras, même une fois égouttés, mais les huiles utilisées sont de bonne qualité et ces conserves présentent une composition simple de poisson, d‘huile et de sel.
On évite les poissons à la tomate, en marinade et moutardés qui sont plus gras et contiennent des additifs (épaississants, sulfites...), voire des graisses saturées.
• Il existe de nombreuses marinades sans huile, et donc absolument pas grasses. Toutefois, elles sont souvent riches en additifs. Il n’est pas intéressant de les consommer. Comme pour les autres conserves, le taux de sel reste à surveiller. On choisira le plus bas possible.

LES PIÈGES

Les assaisonnements à la « tomate » ne sont pas recommandés. On serait tenté de se dire qu’il s’agit d’un légume et que c’est nutritionnellement correct. Seulement, il peut y avoir des rajouts d’huile végétale et d’additifs.
Les marinades, qui semblent donner du goût ne donnent pas du goût uniquement grâce aux herbes ou épices, mais sont parfois très grasses (sauf celles sans huile), jusqu’à doubler la quantité de lipides de la portion !
Les dénominations « vapeur », qui concernent uniquement le mode de cuisson utilisé pour le poisson, mais n’exclut pas un ajout d’huile ou autre par la suite.

CONSEILS DE CONSOMMATION

Nous vous recommandons de consommer du poisson au moins deux fois par semaine, dont au moins une fois du poisson gras. Les conserves de poisson, à condition de bien les choisir, peuvent donc tout à fait être consommées comme telles.

Il existe plusieurs tailles de boîtes. Achetez bien le format adapté à votre consommation et pensez à bien réserver les restes au réfrigérateur dans un contenant propre couvert (pas la boîte de conserve d’origine), et à les consommer sous 48h.

Les personnes devant réduire leur consommation de sel devront préférer un filet de poisson frais à cuire. La présence de métaux lourds dans les poissons prédateurs, à durée de vie longue et de grosse taille comme le thon, incite à varier sa consommation et à la limiter en cours de grossesse et pour les jeunes enfants.


Encore une rencontre Savoir Maigrir réussie
Posté le 23-octobre-2017

 

Bonjour tout le monde,

Plusieurs fois dans l'année mon équipe et moi même avons le plaisir d'accueillir dans les bureaux des membres du programme Savoir Maigrir. Cette fois-ci, nous avons eu le plaisir de rencontrer : Vivie1973, NathalieJI et son compagnon, Epihos et enfin Wisol63.

Lors de ce moment privilégié, nous avons eu l'occasion de discuter autour de la perte de poids (grignotage, comment rattraper un écart, plats préparés, stabilisation, etc), de l'actualité au niveau de la nutrition, de mon dernier livre et bien entendu des sujets de la vie de tous les jours afin de faire plus ample connaissance.

D'ici peu de temps, je ne manquerai pas de partager avec vous les témoignages des participants pour vous motiver à atteindre votre objectif minceur !

En tout cas, j'ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer tout le monde et si vous aussi vous souhaitez participer à l'une de ces rencontres pensez à nous écrire sur l'adresse equipe@aujourdhui.com en indiquant les informations suivantes :
- nom et prénom
- pseudo sur le programme
- adresse postale 
- numéro de téléphone
- photo avant/après

A bientôt les amis !


5 astuces pour un ventre plat
Posté le 16-octobre-2017


Le petit ventre, même quand on est mince est souvent gênant.

Les hommes, sont très sujets à une surcharge de graisse abdominale. Et pour les femmes, suite aux grossesses, en période de ménopause... Ajoutez à cela des soucis d’ordre digestif et hop, un peu de ventre apparait !

Dans tous les cas au-delà de l’IMC, un tour de taille inférieur à 100 cm pour un homme et inférieur à 88 cm pour une femme est un critère santé positif !

Voici quelques conseils pour vous aider :


1/ Prenez le temps de manger !
La mastication est la première étape de la digestion. Bien mastiquer les aliments et les imprégner de salive est donc primordial pour une bonne digestion.
Mangez dans le calme et n’oubliez pas qu’un repas doit durer au moins 20 minutes.
Cela vous aidera également à réguler les quantités consommées.

2 /Hydratez-vous.
Buvez tout au long de la journée et limitez la quantité d'eau en cours de repas à un verre.

Si vous êtes sujet à la constipation, pensez à l’eau d’Hépar®, riche en magnésium.
Pensez également aux thés, cafés, infusions…

3/ Pensez aux fibres !
Les fibres alimentaires sont des glucides non digestibles qui proviennent de différentes sources alimentaires : son des céréales et produits complets, légumes et légumineuses, fruits et graines oléagineuses.
En se gonflant d'eau, elles augmentent le volume du bol alimentaire et facilitent le transit intestinal. Toutefois, elles peuvent se révéler irritantes pour les intestins fragiles.

N’hésitez pas à parler de vos soucis digestifs avec votre diététicienne pour des conseils adapté.

4/ Bougez !
La ceinture abdominale  doit être chouchoutée !
Le sport en général provoque une action de « massage » sur le ventre. Ainsi, il accélère le transit et réduit les ballonnements.
Pensez également  à vous aider des exercices ciblés sur les abdominaux dans la rubrique COACHING, Exercices physiques.
Variez les mouvements de gymnastique abdominale pour activer tous les muscles qui sculptent le ventre : transverses, grands droits, obliques.

5/Le bonus des probiotiques
De nombreuses études scientifiques ont montré que certaines bactéries (déjà présentes au sein de notre organisme) jouaient un rôle positif sur notre métabolisme et notamment lors de la digestion.
Il est intéressant de consommer quotidiennement ce que l'on appelle des probiotiques :  yaourt au bifidus, au Lactobacillus-Casei,  kéfir, lait fermenté…
Enfin limitez la consommation de chewing-gums et bonbons sans sucre qui peuvent être responsables de ballonnements.

A vous de jouer !


Blogs 11 - 20 de 1307

Votre bilan minceur (env. 2 min)

Je suis
un homme
une femme
Je mesure
cm
Je pèse
kg
Je voudrais peser
kg
J'ai
ans




Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Pour vous tenir informé, ajoutez la page Savoir Maigrir à vos cercles sur Google+