En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Blogs 1 - 10 de 1298

5 astuces ventre plat !
Posté le 16-octobre-2017

5 astuces ventre plat !

Le petit ventre, même quand on est mince est souvent gênant.
Les hommes, sont très sujets à une surcharge de graisse abdominale. Et pour les femmes, suite aux grossesses, en période de ménopause... Ajoutez à cela des soucis d’ordre digestif et hop, un peu de ventre apparait !

Dans tous les cas au-delà de l’IMC, un tour de taille inférieur à 100 cm pour un homme et inférieur à 88 cm pour une femme est un critère santé positif !

Voici quelques conseils pour vous aider :


1/ Prenez le temps de manger !
La mastication est la première étape de la digestion. Bien mastiquer les aliments et les imprégner de salive est donc primordial pour une bonne digestion.
Mangez dans le calme et n’oubliez pas qu’un repas doit durer au moins 20 minutes.
Cela vous aidera également à réguler les quantités consommées.

2 /Hydratez-vous.
Buvez tout au long de la journée et limitez la quantité d'eau en cours de repas à un verre.

Si vous êtes sujet à la constipation, pensez à l’eau d’Hépar®, riche en magnésium.
Pensez également aux thés, cafés, infusions…

3/ Pensez aux fibres !
Les fibres alimentaires sont des glucides non digestibles qui proviennent de différentes sources alimentaires : son des céréales et produits complets, légumes et légumineuses, fruits et graines oléagineuses.
En se gonflant d'eau, elles augmentent le volume du bol alimentaire et facilitent le transit intestinal. Toutefois, elles peuvent se révéler irritantes pour les intestins fragiles.

N’hésitez pas à parler de vos soucis digestifs avec votre diététicienne pour des conseils adapté.

4/ Bougez !
La ceinture abdominale  doit être chouchoutée !
Le sport en général provoque une action de « massage » sur le ventre. Ainsi, il accélère le transit et réduit les ballonnements.
Pensez également  à vous aider des exercices ciblés sur les abdominaux dans la rubrique COACHING, Exercices physiques.
Variez les mouvements de gymnastique abdominale pour activer tous les muscles qui sculptent le ventre : transverses, grands droits, obliques.

5/Le bonus des probiotiques
De nombreuses études scientifiques ont montré que certaines bactéries (déjà présentes au sein de notre organisme) jouaient un rôle positif sur notre métabolisme et notamment lors de la digestion.
Il est intéressant de consommer quotidiennement ce que l'on appelle des probiotiques :  yaourt au bifidus, au Lactobacillus-Casei,  kéfir, lait fermenté…
Enfin limitez la consommation de chewing-gums et bonbons sans sucre qui peuvent être responsables de ballonnements.

A vous de jouer !


Sans gluten, juste une mode ?
Posté le 9-octobre-2017

Ces trois dernières années ont vu fleurir des régimes sans gluten pour maigrir, pour améliorer ses performances sportives et le gluten a été accusé de tous les maux.

Cet emballement a bien été évidemment excessif et il est bon de rappeler que dans le cadre de notre programme, le suivi des menus sans gluten ne vous fera pas perdre plus de poids que le suivi des menus calssiques !

Le point positif de cet effet de mode est que de nombreux produits alimentaires "sans gluten" se sont développés outre le pain et les pâtes (par des industriels opportunistes)  dont les authentiques intolérants peuvent bénéficier :)

Rappelons que cette intolérance totale au gluten concerne seulement 1% de la population européenne et est une MALADIE auto-immune. Cela signifie que la personne qui en est atteinte, développe des anticorps qu’elle va diriger contre l’enzyme intestinale qu’elle possède et qui en temps normal lui permet de bien digérer le gluten : la trans glutaminase.

Le gluten non digéré va alors entraîner une réaction inflammatoire locale qui détruit la muqueuse intestinale, déclenche des douleurs abdominales et troubles du transit et altère les capacités d’absorption des éléments nutritionnels que sont les protéines, lipides glucides, vitamines et minéraux.

Aussi, en effet une fois le diagnostic établi, le seul traitement est un régime d’exclusion de toute source de gluten.

A l'exception de ce diagnostic précis, supprimez de votre alimentation tous les produits céréaliers contenant du gluten : seigle, avoine, blé, orge et toutes les préparations qui en découlent : farine, semoule, pain, pâtes, biscuits et autres produits transformés, sur le simple fait que "tout le monde en parle", vous prive de la qualité nutritionnelle de ces aliments et risque de déséquilibrer votre alimentation.

Bien entendu, notre profil sans gluten propose des menus hypocaloriques équilibrés adaptés à ce régime spécifique mais ne fait pas parti de ces nombreux mouvements "anti-tout" que l'on voit fleurir sur internet et dans les magazines !


Les pains en sachet
Posté le 3-octobre-2017

Le pain est un aliment phare de l’alimentation française. Il est pour beaucoup incontournable au petit déjeuner et accompagne quotidiennement vos repas ; d’où l’importance de bien le sélectionner.

Résultat de recherche d'images pour "pain de mie"

Dans sa recette de base, en boulangerie, le pain est fabriqué avec un mélange de farine, d’eau, de sel et de levain ou levure. À partir de cette préparation, le temps de pétrissage et de levage mais également le façonnage et la cuisson vont faire varier le résultat obtenu et c’est là tout le savoir-faire de l’artisan-boulanger. 

Au-delà des recettes artisanales, une large gamme de produits industriels s’est développée avec des produits prêts à consommer (pains de mie essentiellement) ou à finir de cuire (pains précuits). Pour ces pains industriels,  la recette de base a évolué dans le but qu’il évite de durcir et conserve un moelleux sur une longue durée. Ainsi, on constate des ajouts éventuels de sucre, de matières grasses, mais également de nombreux additifs.

Comme le pain, la particularité nutritionnelle de ces produits reste une richesse en glucides, source d’énergie importante dans notre alimentation. Cependant, les ajouts, notamment de matières grasses et de sucre, doivent être pris en compte dans la façon de consommer ces produits en adaptant la quantité et la fréquence de consommation.
 
Nos conseils :
Même si l’on préfère le pain de boulangerie, vous pouvez tout à fait intégrer ces produits en dépannage.
- Les versions complètes restent intéressantes pour leur apport supplémentaire en fibres, à condition qu’ils dépassent 3 g de fibres pour 100 g.
- Les pains précuits proposent des recettes plus simples. En surveillant l’ajout de matières grasses et en privilégiant les listes d’additifs les plus courtes, c’est un bon moyen d’avoir à disposition du pain de qualité satisfaisante. 
- Les pains de mie sont intéressants si vous avez du mal à mastiquer le pain classique et séduisent les enfants, mais l’ajout de sucre et matières grasses dans les recettes impose une vigilance sur la qualité et les quantités.
- Surveillez toujours les ajouts de sel excessifs et la qualité des ingrédients (en évitant les ajouts d’huile de palme, de sirop de glucose- fructose). 

Et surveillez la taille des portions proposées, car le poids d’une tranche d’une marque à l’autre peut varier du simple au double !


Boisson plaisir : comment faire le bon choix ?
Posté le 25-septembre-2017

Résultat de recherche d'images pour "boisson soft"

Les softs ou boissons rafraîchissantes sans alcool, avec ou sans bulles sont toujours plus nombreux dans les rayons. On y distingue :
- Les boissons plates aux fruits : sucrées et/ou édulcorées et contenant au moins 12% de jus de fruits.
- Les boissons gazeuses aux fruits : constituées d’eau, de gaz carbonique additionnés de jus, de concentré ou pulpe de fruits et sucre (et/ou édulcorants).
- Les thés glacés : à base d’extraits de thé, gazeux ou plats, aromatisés ou non.
- Les colas : aux extraits de plantes, avec ou sans caféine et caramel.
- Les limonades et tonics : faites à partir d’eau gazéifiée et/ou de jus ou extraits d’agrumes ou végétaux et sucre et/ou édulcorants.
- Les sirops : solutions concentrées et aromatisées ayant une longue conservation. A base de sucre et/ou édulcorants, colorants, extraits naturels de fruits ou de plantes et additifs, on les reconstitue en comptant un volume de sirop pour 7 volumes d’eau.

Il faut bien noter qu'il s’agit de boissons plaisir, tous les softs, même les boissons aux fruits, n’ont aucun intérêt nutritionnel, ils n’apportent que des glucides en grandes quantités ou entretiennent une appétence pour le sucre pour ceux qui sont édulcorés.

Faisons aussi un zoom particuliers sur les boissons énergisantes !
Red bull, Monster, energy drink… prennent de plus en plus de place au rayon sodas, avec des gammes variées avec ou sans sucre. La base de ces boissons repose sur un apport en sucre (sauf version zéro), associé à de la caféine (comme c’est le cas dans les colas), mais en plus un complexe de vitamines et un acide aminé particulier : la taurine (environ 0.4%).

La taurine joue un rôle dans l’utilisation du glucose et la synthèse de glycogène. Elle agit ainsi en augmentant la vigilance, d’autant plus couplée à la caféine. La taurine est naturellement présente dans notre corps et dans certains aliments. Aux doses alimentaires normales, les effets secondaires sont inexistants. À dose élevée (au-delà de 5 g par jour soit 1.25 litres de boisson énergisante), des irritations de l’appareil digestif ont été rapportées, en plus d’un effet hypotenseur. La consommation de ces boissons devraient absolument être évitée au quotidien, en quantité importante, et encore plus couplée à de l’alcool !!!

Retenez que tous les softs, même light ou zéro, doivent rester des boissons plaisirs, à consommer occasionnellement et en quantités raisonnables d’un verre ou maxi une canette, seulement en dehors des repas, où l’eau reste la seule boisson indispensable. On note d’ailleurs l’interdiction récente des fontaines à soda dans les restaurants, qui est une bonne mesure.

On évite les boissons à base de caféine ou théine pour les enfants. Pour les adultes on tient compte de cette quantité et on évite le surdosage en plus de café !


Mon avis sur les probiotiques
Posté le 25-septembre-2017

Depuis quelques années, un sujet est vraiment au premier plan des recherches et de nos préoccupations, ce sont les probiotiques. 

** Qu’est-ce que les probiotiques ?
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Ce sont les composants de notre flore intestinale, le microbiote.

** Pourquoi c’est important ?
-----------------------------------------------------------------------------------------------
On pense que ces probiotiques interviennent dans : 

? la régulation du poids
? les défenses immunitaires
? la prévention de maladies

Les probiotiques favorisent la perte de poids et contribuent à la réduction du tour de taille.
Les probiotiques rééquilibrent la flore intestinale (le microbiote) et renforcer l'immunité, c'est à dire les défenses immunitaires. 
Ces microorganismes introduits dans l'alimentation humaine pour favoriser l'équilibre de la flore intestinale peuvent aussi vous prémunir contre certaines maladies comme alzheimer ou la sclérose en plaque. 

** Comment ca marche ?
-----------------------------------------------------------------------------------------------
On essaie de comprendre comment ça marche. Et on pense qu’il est mieux d’avoir plus de probiotiques que ne pas en avoir.

Ayez deux préoccupations quand vous l’acheterez en pharmacie ou sur la boutique :
1- il faut que dans le probiotique vous ayez plusieurs souches. Si vous n’avez qu’une seule souche, c’est moins efficace.
2- il faut avoir plusieurs dizaines de milliards de probiotiques à l'intérieur pour que ce soit vraiment efficace.

** En ce qui concerne le régime
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Je voudrais vous partager une expérimentation incroyable [1]. 
On a fait maigrir des souris en leur faisant un bypass comme à des hommes ou à des femmes. Une fois que ces souris ont maigri, on a prélevé une part de leur flore intestinale pour l’injecter à d'autres souris qui étaient obèses et à qui on a rien fait.
Et bien, ces souris obèses ont maigri ! Ce qui voulait dire que la simple modification de la flore intestinale avait probablement une influence sur la capacité à prendre ou à perdre du poids.

Voilà, vous savez tout ! On est en train d’avancer de plus en plus sur ce sujet.
Il n'y a aucun danger à prendre des probiotiques (sauf en cas d’allergie et avec les recommandations usuelles). C’est un best of !
Vous pouvez les trouver en pharmacie facilement ou sur la boutique Actinutrition.fr :

** Probiotique Actinutrition Multifloro
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Découvrez Actinutrition Multifloro un probiotique minceur avec 3 souches (B. animalis / L. gasseri / L. lactis) particulièrement efficaces dans la gestion du poids.

[1] Source : Conserved Shifts in the Gut Microbiota Due to Gastric Bypass Reduce Host Weight and Adiposity
Alice P. Liou, Melissa Paziuk, Jesus-Mario Luevano Jr., Sriram Machineni, Peter J. Turnbaugh, and Lee M. Kaplan.

Jean-Michel Cohen


Blogs 1 - 10 de 1298

Votre bilan minceur (env. 2 min)

Je suis
un homme
une femme
Je mesure
cm
Je pèse
kg
Je voudrais peser
kg
J'ai
ans




Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Pour vous tenir informé, ajoutez la page Savoir Maigrir à vos cercles sur Google+