😮 Moins 125 kilos : Guy Carlier Raconte sa Perte de Poids
Comment devient-on gros ?
Savoir Maigrir
Chère BienMangeuse, cher BienMangeur,
Guy Carlier à perdu 125 kg, la moitié de son poids. Mais avant de vous dire comment nous avons réussi, je trouve important de vous expliquer ce qui a pu le faire grossir. On ne rentre pas sans raison dans le top 5 des hommes les plus gros de France.

La prise de poids peut s’étaler sur des années, et si vous ne faites pas attention, les kilos s’installent insidieusement.

Vous devez distinguer 5 situations.

Si vous vous reconnaissez dans l’une d’entre-elles, cela sera peut-être pour vous, je l’espère, le début d’une prise de conscience.

Guy est passé de 250 à 125 kg… Une histoire incroyable.

Guy est passé de 250 à 125 kg… Une histoire incroyable.

Voir la vidéo
Vous le savez, prendre du poids peut arriver de différentes manières et se manifester de différentes façons. Voici 5 situations qui peuvent provoquer l’arrivée du surpoids :

1-  Les gourmands par plaisir.
2-  Les gourmands par insatisfaction.
3-  Les compulsifs alimentaires.
4-  Les hyperphagiques.
5-  Les boulimiques.

1 - Les gourmands par plaisir. 😋


C’est votre cas ? Si oui, rassurez-vous car c'est le cas le plus simple et le plus facile à traiter. Vous mangez par plaisir. Il n'y a rien de morbide dans votre approche, vous êtes souvent un(e) hédoniste, u(e)n gastronome, qui aime les bons produits et les bons vins. Pour faire simple et différencier ce cas de ceux qui vont suivre, jamais "le gourmand" ne se gavera de chips sur un canapé.

La limite de ce comportement, c'est lorsque la gourmandise prend le pas sur les autres plaisirs de la vie. De hédoniste vous devenez alors addict de la nourriture au même titre que n'importe quel “toxico” et passez directement à la case numéro 3.


2 - Les gourmands par insatisfaction. 😞


Dans de cas également, vous mangez par plaisir, mais il s'agit de vous "faire du bien" pour compenser une insatisfaction ou une frustration dans votre vie dans le domaine conjugal, professionnel, financier etc…

C'est en général une situation assez simple à résoudre, car il s'agit de définir la frustration à l'origine de votre excès alimentaire et de faire en sorte de la résoudre, ou de la vivre au mieux, par une assistance psychologique associée à un traitement médical.


3 - Les compulsifs alimentaires. 😱


La compulsion alimentaire, c'est ce geste qui consiste, vers 16 heures, 19 heures ou tard dans la soirée, à vous pousser vers des aliments qui font plaisir. Vous allez en consommer exagérément mais tout en étant capable de vous arrêter.

C'est un geste qui correspond à une volonté d'anesthésier une pensée négative. Cette pensée est souvent inconsciente mais elle suscite le besoin de la gommer et la nourriture joue ce rôle à merveille :elle apporte un plaisir immédiat qui recouvre d'une satisfaction provisoire les pensées négatives.

Le danger d'un tel comportement, c'est qu'il peut se transformer en "routine" qui subsistera même lorsque les problèmes ponctuels qui justifiaient la compensation alimentaire auront disparus.

La solitude est souvent la cause de ce comportement qui est accentué si elle se prolonge. Et comme le dit Guy dans cette vidéo : “la solitude mène forcément à la destruction”.

125 kg perdus et une amitié gagnée...

125 kg perdus et une amitié gagnée...

Voir la vidéo
Ce n'est pas par hasard si l'exemple type de cette compensation de la solitude par une pulsion alimentaire est le chocolat. Outre le plaisir gustatif immédiat qu'il procure, il contient des substances antidépressives qui prolongent son effet.

Car au-delà du simple plaisir gustatif, les aliments entraînent une sécrétion d'endorphines qui flattent les centres de la récompense. C'est pour cela qu'il est essentiel que ce plaisir soit maîtrisé et de maintenir l'équilibre des plaisirs.

On peut donc considérer comme une pathologie alimentaire tout déséquilibre des plaisirs au profit de la seule nourriture.


4 - Les hyperphagiques. 🤫


C’est lorsque vous mangez exagérément au moment des repas, vous mangez trop par rapport aux besoins de votre organisme. En tant qu’hyperphagique, vous avez besoin de "vous remplir" comme si vous éprouviez le besoin de combler un vide, qui va bien au-delà, on l'aura compris du vide de votre estomac.

Sans tomber dans une psychologie de bazar, on retrouve chez les femmes hyperphagiques, un besoin de sentir en elles en outre-mangeant une sensation de "grosseur" proche de l'état de grossesse.


5 - Les boulimiques. 😈


La boulimie se définit comme un acte addictif qui consiste à vous faire manger compulsivement, et la plupart du temps de façon solitaire, de grandes quantités d'aliments.

Les deux symptômes comportementaux majeurs sont la solitude et l'absence de satiété qui conduit le boulimique à manger jusqu'à l'épuisement ce qui lui "tombe sous la bouche", c’est-à-dire sans aucun plaisir "gastronomique".

Les goûts alimentaires ne sont plus déterminants, c’est-à-dire que, même s'il n'a à manger que des aliments qu'il n'aime pas le boulimique en crise les consommera malgré tout.

J'ai constaté que la boulimie était associée à des séquences psychiatriques précises. Elle est souvent liée à une désorganisation psychique, à une tachypsychie, c'est à dire un esprit qui fonctionne beaucoup plus vite que la moyenne et pour lesquels l'acte de manger n'est même perçu comme un acte conscient, et également une certaine forme de délire alimentaire, dans lequel la nourriture va constituer une forme de “suicide”.

“Avant, je prenais la place de 3 personnes.. Maintenant, je suis 1 !”

“Avant, je prenais la place de 3 personnes.. Maintenant, je suis 1 !”

Voir la vidéo
Le mécanisme de la boulimie est connu mais il faut bien admettre que la médecine ne sait pas encore véritablement soigner ce mécanisme. Plus vous êtes gros plus vos cellules adipeuses sécrètent une substance qui supprime la sensation de satiété, donc plus les obèses grossissent, plus ils développent des compulsions alimentaires boulimiques.

Il s'agit là d'une véritable addiction aussi grave que la toxicomanie ou l'alcoolisme. Et c’était bien le cas de Guy.

C'est la raison pour laquelle, la première mesure qui s'imposait pour sauver Guy était de le faire entrer dans ce que les américains appellent un rehab, un centre de désintoxication.

Guy est un privilégié. Sa situation sociale et financière lui permettait une prise en charge qui n'est pas accessible à la majorité des obèses boulimiques.

•  Une hospitalisation longue permettant non seulement un sevrage de son addiction à la nourriture mais également d'habituer son organisme à une nouvelle forme d'alimentation, qui n'excluait pas le plaisir. Cette longue hospitalisation a permis une prise en charge psychologique, conduite par des psychothérapeutes compétents spécialisés dans le domaine des addictions.
•  Compte tenu du stade ou en était Guy (il pesait 250 kg à ce moment-là), il était nécessaire d'adjoindre un traitement à base de neuroleptiques, qui agissent sur des symptômes plus graves que la simple dépression.
•  Enfin, une activité physique adaptée bien évidemment à la morphologie de Guy, mais qui était nécessaire dans le processus de reprise de conscience de son corps. De plus, l'activité physique constitue un déclencheur d'endorphines, un stimulateur qui en faisait un élément essentiel important de la thérapie.


Pour aller à France Inter, j’utilisais le monte charge qui servait pour les pianos...

Pour aller à France Inter, j’utilisais le monte charge qui servait pour les pianos...

Voir la vidéo
Le travail avec Guy a duré des mois. Même des années. De l’inquiétude, de l’euphorie, du mensonge… Et petit à petit, un changement réel d’habitudes alimentaires et une prise de conscience psychologique qui ont eut raison des 125 kg de Guy.

Pour paraphraser Audiard, je dirais que je suis médecin nutritionniste depuis plusieurs décennies et que je fréquente les médias depuis plus de vingt ans, c'est dire si j'en ai entendu des conneries dans ma vie.

La plus courante, c'est la phrase classique : "Les gros, c'est de leur faute et c'est bien fait pour eux, ils ont qu'à moins manger". J'ai volontairement respecté la syntaxe aléatoire de cette phrase car elle symbolise bien les limites intellectuelles de ceux qui la prononcent.

Pour le boulimique, l'aspect psychologique de cette maladie est désastreux. L'image de l'obèse compulsif est honteuse. C'est la seule addiction dans ce cas. Il existe le fantasme romantique que donne la littérature des junkies, comme elle donne l'image attachante des alcooliques à la virilité brisée par le désespoir. Le gros, lui n'a rien d'attachant. Il n'est ni romantique, ni rock'n'roll.

Et pourtant, cette addiction est aussi morbide que les deux précédentes. Ce que la plupart des gens ignore, c'est qu'au delà d'un certain seuil d'obésité, (je ne parle pas ici de ceux qui ont 5 voire 10 kilos excédentaires), les boulimiques pathologiques en surpoids très important perdent toute sensation de satiété.

Il n'est plus question de compenser une émotion négative, ou de satisfaire le besoin de récompense, il s'agit alors d'une pathologie grave puisque l'obèse a perdu toute notion de satiété et mange mécaniquement et sans limite.

Il n'est jamais repu. Son comportement alimentaire s'assimile à la conduite d'une voiture sans freins.

Laissez-moi d’ailleurs partager avec vous un passage écrit par la main de Guy (nous l’avons écrit tous les deux) qui a été déterminant puisqu’après ce malheureux épisode, Guy a eu ce fameux “déclic” et m’a téléphoné. C’est là que nous avons commencé à travailler ensemble, pour lui faire perdre 125 kg, je vous le rappelle : la moitié de son poids.


“des spaghettis éparpillés sur le sol et sur mon corps”


“Un jour, elle (ma femme) partit faire des courses au supermarché d’Avallon et, comme à mon habitude, je me précipitai dans la cuisine. Il n’y avait rien de satisfaisant pour l’ogre dans le réfrigérateur et, comme je savais qu’elle en avait pour deux heures au minimum, je me fis cuire des pâtes.

Un paquet entier, une énorme casserole. Je les égouttai, les mis dans un saladier, y versai une demi-bouteille d’huile d’olive, et partis m’installer à mon bureau pour ingérer ma proie. Mais au moment où je m’asseyais, une sorte de punition immanente, le fauteuil à roulettes céda sous mon poids, et je me retrouvai à terre, à côté du saladier cassé et des spaghettis éparpillés sur le sol et sur mon corps, une jambe repliée sous mon poids, que j’étais incapable de bouger et qui m’interdisait de me relever.

La douleur était terrible, mais dérisoire à côté du regard de cette femme revenant des courses et me trouvant à terre, gisant parmi les spaghettis et le beurre.

Elle m’aida à me relever, nous effaçâmes les traces de l’infamie sans échanger un mot, et je téléphonai à Jean Michel Cohen pour prendre rendez-vous.”i



Il a fallu en arriver là pour que Guy se décide à vraiment agir. Et Guy s’en est sorti, après bien des mensonges et des périodes très difficiles. Tout s’est joué dans l’accompagnement et dans la volonté qu’a eu Guy à s’en sortir.

Guy est venu chez moi pour tourner cette vidéo et vous expliquer son histoire. Regardez, c’est une histoire incroyable.
Votre bien dévoué,
signature

1 Guy Carlier et Dr Jean-Michel Cohen, Moins 125. Ed. Cherche Midi, Paris, 2019.

FACEBOOK Youtube Instagram

ANNONCE !

Vous qui êtes de fidèles lectrices et lecteurs de cette Lettre, j’ai une annonce à vous faire !

Savoir Maigrir existe depuis plus de 10 ans. Depuis le début, nous écoutons nos Membres. Nous avons noté que pour certaines personnes, il faut quelque chose en plus, car nous ne sommes pas tous égaux face à la perte de poids. Et je sais de quoi je parle. Il faut donc lever TOUS les obstacles

Grâce à nos Membres, nous avons noté les principaux freins qu’on rencontre lors d’une perte de poids. C’est pour cela que, tous ensemble, nous avons décidé de créer ce que nous appelons la Box Minceur Cohen. Facile à retenir, non ? Et c’est vous en réalité qui l’avez composé, grâce à vos recommandations.

La Box Minceur Cohen, c’est quoi ?

Réservée aux Membres du programme Savoir Maigrir, c'est une trousse de secours pour faciliter l’amaigrissement, un ensemble de produits naturels qui nous aident pendant le régime :
- des probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale, reconstruire un microbiote puissant
- des polyvitamines pour garder la forme, et éviter de grignoter à la recherche de nutriments que notre corps réclame
- un draineur-détox pour éviter la rétention d’eau, (vous le demandez toujours)
- ou encore la mélatonine pour favoriser un endormissement rapide et un bon sommeil. Et... limiter les pulsions alimentaires parfois

Cela rentre dans le cadre du mouvement #stopobesite : cette opération que j’ai initiée pour faire baisser la courbe du surpoids et de l’obésité en France d’ici 10 ans.

Et comme on a besoin d’unité et de solidarité pour mener (et gagner) ce combat, pour tout achat d’une Box Minceur Cohen, un euro sera reversé à l’Association des Restos du Coeur.

La Box Minceur n'est disponible que sur le programme Savoir Maigrir.
Par où faut-il commencer pour commencer à maigrir ?
Suivons les 4 étapes suivantes.

Étape 1 : Faites votre Analyse minceur gratuite
Étape 2 : Suivez nos conseils tous les jours sur les réseaux sociaux Instagram et Twitter ou assistez gratuitement à une consultation en direct sur Facebook ou YouTube.
Étape 3 : Inscrivez-vous en choisissant Votre Formule personnalisée et Votre diététicienne : Cliquez ICI.
Étape 4 : Commencez à perdre du poids le lundi suivant : objectif -2 kilos la première semaine !
Vous aimerez aussi :
- Les Produits Allégés Pour Mincir : Une Arnaque ?
- 5 Aliments à ne pas éviter même s'ils ont mauvaise réputation
- Pourquoi le stress fait grossir ? L'histoire de Marie
- Régime sans sucre, ce que vous devez savoir pour réussir
- "Sommeil et Alimentation : Manger Équilibré Quand on Travaille la Nuit ou en Horaires Décalés

Pour consulter toutes les archives des Lettres d'Information, cliquez ici.

Pour maigrir et manger mieux, vous ne serez jamais seul(e).

Pour nous contacter à propos de cette Lettre ou du programme, composez le 04 81 09 04 30 - coût d'un appel local, du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Cette Lettre d'information gratuite vous est envoyée par jmc1@click-aujourdhui.com
suite à votre Analyse Minceur sur Savoir Maigrir avec le Dr Jean-Michel Cohen.
Pour ne plus la recevoir cliquez ici.
Pour voir la version en ligne, cliquez ici.

© 2019 Aujourdhui.com/Anxa Limited.
Tous droits réservés.