En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Blog de Jean-Michel Cohen

Mieux Manger pour les Nuls dans ICI PARIS
Posté le 27-fevrier-2019

J'ai le plaisir de vous partager l'article parru dans ICI PARIS à propos de la sortie de mon dernier livre : Mieux Manger pour les nuls.

Ici Paris : A la base, qu’est-ce qui vous a donné envie de vous intéresser à la nutrition ?
Jean-Michel Cohen : Ma maman était obèse et j’ai passé mon enfance à la voir se faire arnaquer par des charlatans, qu’il s’agisse du médecin de luxe qui nous recevait avec groom jusqu’au marabout qu’elle allait consulter à Evreux. Dès l’âge de dix ans, j’ai compris que ces hommes étaient des voyous et qu’ils ne feraient rien pour soulager sa détresse. En faculté de médecine, quand il a fallu choisir une spécialisation, la nutrition fut alors une évidence pour moi car j’avais toujours en perspective une seule idée : comment aider ma mère ?

Et vous, quel était votre rapport à la nourriture ?
Je n’étais pas un enfant gourmand mais j’avais une maman gourmande qui me faisait manger comme elle. A 10 heures du matin, elle me donnait comme en-cas un hot-dog et un coca. Elle ne pouvait s’empêcher de transférer sur moi sa façon de manger. Du coup, à 18 ans, j’étais gros, dodu, charnu. Et puis, j’ai eu un gros chagrin d’amour et j’ai perdu 20 kilos en trois semaines en me nourrissant exclusivement de steaks et de pommes.

Ce 27e ouvrage, qu’a-t-il de plus que les 26 précédents ?
C’est une approche beaucoup plus holistique. J’ai beaucoup de mépris pour ceux qui pensent que la nutrition n’est qu’une affaire de menus et de recettes. La psychologie, l’accompagnement, l’activité, la zenitude et la connaissance entrent aussi en compte. Les Français n’ont pas reçu une éducation nutritionnelle normale. Ce système de nutri-score que vous trouvez désormais sur vos produits alimentaires avec des valeurs allant de A à E, c’est vraiment ramener les gens au niveau 0. Tout le monde sait que le brocoli est plus diététique que la pizza quatre fromages. En fait, il faudrait surtout développer l’éducation nutritionnelle dans les programmes scolaires.

Etonnamment, dans votre ouvrage, rien n’est interdit...
Le secret d’une bonne alimentation c’est la variété ! C’est pour ça que dans mes régimes, vous pouvez alterner entre un plat de pâtes, une salade composée, des sushis et même un hamburger.

Est-ce à dire que vous êtes pour la junk food ?
Chez moi, le McDo n’est pas interdit. Le Big Mac ou le cheeseburger à 320 calories reste tout à fait diététique à condition de ne pas en manger tous les jours. De toute façon, je ne peux pas ignorer le premier restaurant au monde. N’en déplaisent aux bobos chics qui adorent cracher sur la junk food et qui ne jurent que par le bio, nos enfants aiment le Mac Do et les kebabs. Une fois encore, à nous de les éduquer en leur donnant les bons gestes : oui pour le Big Mac mais on fait l’impasse sur le Sundae chocolat. Et aux frites, on va préférer les potatoes de luxe. Quant à ne manger que bio, c’est aussi débile que de se nourrir exclusivement de McDo. Variété et modération !

Et ce fameux Nutella, est-il vraiment mauvais pour la santé ?
Si votre fils se contente d’en prendre un peu sur un couteau et de racler sa tartine avec, on est dans la bonne attitude. En revanche, si le pot y passe à grands coups de cuillère XXL, là ce n’est plus du tout le bon geste. Le problème du Nutella c’est qu’il est trop addictif. Et c’est bien connu, le sucre est plus addictif que la cocaïne. Une fois encore, tout est question de modération. 

Faites-vous la cuisine ?
J’adorais cuisiner le dimanche. J’allais au marché, je choisissais des produits de saisons et je régalais ma femme et nos trois filles. Maintenant, tous les dimanches, je suis en tournage pour ma chaîne YouTube. Sur Internet, j’ai plus de 500 consultations. Même si le livre reste un objet fétiche pour s’instruire, désormais, il faut aussi faire avec le net et les réseaux sociaux. Alors je m’adapte à l’air du temps, d’autant que je me suis donné une mission très importante : faire la guerre aux fake news. A cause de ce gloubiboulga d’informations, les Français vivent dans la peur et ne savent plus quoi manger. Ce sera d’ailleurs l’objet de mon prochain livre. 

Actuellement, quelle est la silhouette féminine idéale ?
On a eu la blonde pulpeuse avec Marilyn, l’Italienne sexy avec Monica Bellucci ou la brindille avec Kate Moss. Aujourd’hui, la femme est androgyne et musculaire tout en restant féminine. Et puis, avec l’espérance de vie qui rallonge, la femme prend soin d’elle plus longtemps. Avant, une femme faisait des régimes jusqu’à l’âge de 65 ans. Aujourd’hui, j’ai des femmes de 85 ans qui viennent me voir. J’ai même des prêtres qui m’écrivent.

Quel est votre idéal féminin ?
Mon idéal féminin, c’est le sourire. Un sourire, ça fait tout. C’est comme ça que je suis tombé amoureux de ma femme. D’emblée, j’ai aimé son sourire et son attitude. Mais mon beau-père a refusé le mariage alors nous nous sommes enfuis. Tout s’est bien fini car finalement, il aimait plus sa fille qu’il ne me détestait. Nous allons bientôt fêter nos 40 ans de mariage et je suis toujours aussi amoureux d’elle.

Avez-vous été exigeant concernant l’alimentation de vos trois filles ? 
Bien sûr, elles ont grandi dans cet univers et connaissent exactement les bienfaits ou les risques de la nourriture. Mon aînée est radiologue, la cadette est pharmacienne comme sa maman et la petite dernière est une véritable hédoniste qui sait varier les plaisirs de la chair. Elle fait de la télé et m’aide pour ma chaîne YouTube. Grâce à mes filles dont je suis très fier, je serai bientôt grand-père pour la cinquième fois.

Le 22 mai vous aurez 59 ans : l’alimentation, est-ce ça le secret de votre jeunesse?
Pas seulement. L’activité physique et intellectuelle est également très importante. Il y a quelques années, nous avons vécu une tragédie familiale: le mari de ma fille aînée est décédé brutalement à 30 ans. Il a fallu que je sois très présent pour mes petits-fils. Pour eux, je suis devenu un jeune grand-père actif. Je leur apprends le tennis et j’ai un coach sportif qui m’entraîne trois fois par semaine. Chez les hommes, après 65 ans, je préconise aussi la DHEA. Et je suis très porté sur les probiotiques. Par exemple, il n’y a rien de mieux que la mélatonine pour lutter contre les fringales.

Avez-vous fait maigrir beaucoupde gens connus ?
Grâce à moi, Guy Carlier a perdu 125 kilos. Cet homme devrait être mort depuis dix ans, je lui ai vraiment sauvé la vie, il va d’ailleurs le raconter dans un livre. Quant à Nicolas Sarkozy, son péché mignon, ce sont les viennoiseries ! A l’époque, il était encore Président et comme il avait pris du poids, je lui ai conseillé de passer aux chouquettes car c’est la viennoiserie la moins calorique. Mais il faut savoir que Nicolas est mono-obsessionnel, du coup, il n’y avait plus que ça à l’Elysée: des chouquettes à tous les étages. Si bien que ses conseillers m’appelaient et me disaient : « Fais quelque chose, on n’en peut plus des chouquettes !!! »

Et vous, quel est votre péché mignon ?
La quiche lorraine, en revanche, même sous la menace, vous ne me ferez jamais avaler un concombre. Je déteste ça, c’est de la flotte et ça n’a aucun goût. 


Source : Ici Paris
Article de STÉPHANIE LOHR

Commentaires

Commentaires 1 - 1 de 1


Votre bilan minceur (env. 2 min)

Je suis
un homme
une femme
Je mesure
cm
Je pèse
kg
Je voudrais peser
kg
J'ai
ans




Retrouvez votre ligne en changeant vos habitudes alimentaires

J'ai déjà fait mincir des milliers de personnes et aujourd'hui, c'est vous qui allez en profiter.

Retrouvez la méthode sur

Rejoignez la communauté Savoir Maigrir sur Facebook et suivez les dernières nouveautés

Retrouvez toutes les vidéos et l'actu de votre coach grâce à sa chaîne Youtube

Suivez toute l'actualité de Jean-Michel Cohen sur Instagram

Restez connecté à la méthode Savoir Maigrir de Jean-Michel Cohen grâce à Twitter